J'ai passé la soirée et un bout de la nuit à écumer les profils de nopicnodial.com. L'un d'eux m'a particulièrement touché.
Bien qu'il soit un beau gars bien foutu, il lance son cri du cœur, montrant sa sensibilité bien inhabituelle mais au combien rafraichissante dans un site de rencontres gays :

"[J., garçon, homo, célibataire, 34 ans]

Après quelques années sur Paris, je me suis perdu... Je pensais que, si je mettais en avant mon physique, j'aurais plus de chances... En fait, c'était me voiler la face, car je suis tombé dans la superficialité gay et ai oublié mes propres valeurs ! Donc je reviens à ce que je suis, c'est-à-dire MOI !

Tous mes amis gays me considèrent comme un extraterrestre... Pourquoi car je ne fais pas de plans culs ? Que je suis fidèle, sentimental, attentionné, exclusif en amour ?


Aujourd'hui les gays ne croient plus en l'amour... et je trouve ça triste ! Il faut garder une part de rêve et de croire en l'amour véritable et arrêter de ne voir que par la taille de la bite, le corps... Il faut pas oublier une chose les accrocs du physique, les mecs super baraques, les bodybuilders... ça ne durent pas, vous finirez tous par être gras, à force de bouffer des protéines pour avoir un tas de muscles...


Ne vous perdez pas, restez vous-mêmes et ne jamais oublier qui l'on est.


Le carburant de la vie... reste l'amour...
"

(Je me suis permis de corriger quelques fautes de français.)

J.

Voilà, J., je voulais te rendre hommage et te souhaite d'obtenir ce que tu recherches.